Depuis une quinzaine d’années, l’École secondaire Marcellin-Champagnat parraine une trentaine de familles démunies référées par le Centre en offrant à celles-ci une quantité impressionnante de denrées et de cadeaux pour les enfants. Cette année, deux entreprises de la région, Rheinmetall Canada et Bessette Assurances, ont aussi généreusement pris soin de familles qui leur étaient confiées. L’entreprise ABB Produits d’installation Ltée fut également très généreuse financièrement lors de la guignolée. On remarque de plus en plus des familles nombreuses au sein de la clientèle.

La présence exceptionnelle des bénévoles à cet événement est inestimable et reflète l’engagement solidaire de la population. Plusieurs étudiants viennent aider pour la journée et se joignent à un noyau bénévole fidèle depuis des années. Deux groupes corporatifs ont mis l’épaule à la roue pour la cueillette et le tri des denrées soit Intact Assurances et Coffre. La journée du 2 décembre 2018 était des plus festives avec la collaboration du Service de police qui nous a aidé à récolter les denrées, la présence du Journal Le Canada Français suivant une équipe de bénévoles sur la route tout en rencontrant les bénévoles à la cueillette et plusieurs autres partenaires réguliers répétant l’expérience de s’engager auprès du CABIR pour la guignolée.

Plus de 500 bénévoles se joignent à l'équipe du CABIR pour récolter des denrées alimentaires données généreusement par les citoyens de Saint-Jean-sur-Richelieu (secteur Iberville). Nous avons des bénévoles pour faire les différentes routes, pour assurer la réception des dons, pour cuisiner les repas donnés aux bénévoles et bien entendu pour faire les paniers de Noël. Plus de 200 paniers sont distribués lors de la guignolée.

Le virage WEB est sans doute un maillon fort du succès de l’événement permettant des retombées directes pour la clientèle. En effet, la communication avec les bénévoles est facilitée par la plateforme WEB et cette année, le CABIR a innové en publiant des capsules vidéos amusantes et instructives sur sa page Facebook.

En plus du rappel de l’événement, on y ciblait les dons les plus utiles, ceux qui n’étaient pas acceptés et on y montrait aussi les tablettes vides dans le but de sensibiliser les donateurs.